Stratégie Nationale de Communication sur les risques liés aux cinq groupes de Zoonoses prioritaires en Côte d’Ivoire

Source
Breakthrough ACTION/Johns Hopkins Center for Communication Programs

Dans le cadre de la mise en œuvre du Règlement Sanitaire International (RSI), la Côte d’Ivoire a adhéré au Programme Mondiale de la Santé (en anglais, GHSA). Il s’agit d’un programme qui vise à renforcer les capacités du pays en matière de prévention, détection et réponse aux menaces sanitaires, que ces menaces soient d’origine animale, humaine ou environnementale, à travers l’approche « Une seule santé ».

Suite à son adhésion à ce programme, le pays a mené une évaluation interne suivie, en décembre 2016 d’une évaluation externe conjointe (EEC) de ses capacités à prévenir, détecter et riposter aux menaces sur la santé publique en vue d’apporter les ajustements là où cela est nécessaire pour être en mesure de faire face à ces menaces, en conformité avec les standards du RSI. Cette évaluation a visé tous les domaines du GHSA, y compris le volet « communication sur les risques liés aux évènements de santé publique », inclus dans le domaine « capacités de riposte ».

Le présent document vient répondre à cette recommandation. Il est conçu sous le leadership du Groupe Technique de Travail « communication sur les risques », en collaboration avec tous les acteurs impliqués dans la mise en œuvre de l’approche « Une seule santé », avec le soutien technique et financier de Breakthrough ACTION en Côte d’Ivoire.

Ce document fait un focus sur les cinq (5) zoonoses à potentiel épidémiques qui ont été comme prioritaires par le pays. Il constitue un plan-cadre comprenant une combinaison d’interventions de changement social et de comportement capables de susciter les changements nécessaires en matière de connaissances, de perceptions, d’attitudes, de croyances ou de pratiques au sein des populations visées en vue de leur permettre de prendre les décisions appropriées pour se protéger devant toute menace sanitaire.

Il est structuré en fonction des principales phases de la gestion d’une menace sanitaire, à savoir la préparation, la riposte et le relèvement. Dans le contexte, le document décrit les caractéristiques géographiques et socio-démographiques du pays, les chaines de valeur et les spéculations concernées ainsi que les caractéristiques du système de santé, du système de la médecine vétérinaire et de l’environnement communicationnel. Ensuite, l’analyse situationnelle décrit la situation comportementale et la réponse institutionnelle locale et sous régionale. Cette analyse débouche sur les orientations stratégiques qui décrivent les approches théoriques sur lesquelles le document est adossé ; s’en suit la présentation du cadre stratégique qui décrit la vision, les objectifs et les approches stratégiques, ensuite le cadre de mise en œuvre et enfin, la déclination opérationnelle du plan stratégique, y compris une esquisse de budget et de chronogramme de mise en œuvre.